A la une de L'Histoire

Guillaume le Conquérant

En 2016, tandis que le Brexit fait débat, la Normandie nouvellement réunifiée célèbre celui qui, le premier, a accroché les îles britanniques au continent. Bien connue grâce à la tapisserie de Bayeux, la scène se joue il y a 950 ans, à Hastings. Guillaume, duc de Normandie, gagne le trône d'Angleterre. Celui que les historiens appellent soit le bâtard soit le conquérant bouleverse les équilibres de l'Occident en même temps qu'il impose son pouvoir, y compris par la plus dure des forces. Bilan des derniers travaux des historiens anglais et français sur ce « héros normand ».

Actualités de L'Histoire
  • Préparer les concours

    L'Histoire propose des webdossiers, recueils des meilleurs articles rédigés par des spécialistes et publiés dans ses colonnes, pour préparer le CAPES et l'Agrégation.

  • Léon Blum, un portrait, un prix

    Le prix du Livre d'histoire contemporaine du Quartier latin a été décerné à Pierre Birnbaum pour Léon Blum. Un portrait (Seuil). Il lui a été remis le 25 mai dans le cadre du Festival Quartier du livre Paris V.

  • Décès de Xavier de Planhol

    Xavier de Planhol était professeur émérite de l'université Paris IV. Reconnu pour ses travaux sur les mondes de l’Islam, de l’Afrique du Nord à l’Afghanistan, il s'est également intéressé à la géographie historique et culturelle, au pastoralisme, aux relations entre l'homme et son milieu…

  • Prix du Sénat 2016 : les trois finalistes

    Le jury du Prix du Sénat du livre d'Histoire, présidé par Jean-Noël Jeanneney, a sélectionné les ouvrages de Joël Cornette, Nicolas Roussellier et Jacques De Saint Victor parmi les sept livres encore en compétition. La remise du prix aura lieu le jeudi 29 septembre 2016.
    Découvrez les articles de L'Histoire parus sur ces trois ouvrages :

  • Jacques Solé : disparition d'un historien éclectique

    Jacques Solé, mort le 9 mai 2016 à 84 ans, était un historien moderniste d'une grande curiosité. En attestent ses ouvrages sur L'Amour en Occident (Complexe, 1984), L'âge d'or de la prostitution (Plon, 1993), Révolutions et révolutionnaires en Europe : 1789-1918 (Gallimard, 2008) et De Luther à Taine : essais d'histoire culturelle, paru en 2011 aux Presses universitaires de Grenoble, ville où il enseigna longtemps, avec une parenthèse de dix ans au Burkina-Faso.

  • 10 mai : journée de la mémoire de l’esclavage

    Depuis 2006, le 10 mai est la journée nationale de la mémoire de la traite négrière, de l'esclavage et de leurs abolitions. Ce jour correspond à l'adoption de la loi dite Taubira qui marque la reconnaissance des traites et de l’esclavage comme crimes contre l’humanité.
    Deux articles d’Olivier Pétré-Grenouilleau dans notre numéro de mai 2010 : « Et la France devint une puissance négrière » et « Le siècle des abolitionnistes ».

  • 9 mai : Journée de l'Europe

    Le 9 mai 1950, Robert Schuman présentait sa proposition pour l'organisation d'une Communauté européenne du charbon et de l'acier. Cette date marque la première étape de la construction de l'Union Européenne. En 2002, Jean-Michel Gaillard rédigeait une chronique sur les grands jours de l'Europe, en voici le premier article : « 9 mai 1950 : le méli-mélo de l'acier ».

  • Il y a 80 ans : victoire du Front populaire

    Le 3 mai 1936, le Front populaire remportait le deuxième tour des élections législatives. Quelques articles de nos archives.

  • Le vrai pouvoir des califes

    En 2014, Daech proclame le califat, officiellement aboli en 1924 par la nouvelle République turque de Mustafa Kemal. L’institution n’a pourtant cessé de resurgir dans le discours politique du Proche-Orient. L’occasion de faire [...]

  • 1939, faux départ pour le Festival de Cannes

    Alors que 2016 célèbre les 70 ans du Festival, qui se souvient que tout était prêt pour qu'il ouvre en 1939 ?

  • 26 avril 1986 : Tchernobyl

    Il y a 30 ans, en Ukraine soviétique, avait lieu la catastrophe nucléaire la plus importante du XXe siècle. Dans notre numéro d'avril 2006, Nicolas Werth relate cet évènement et explique pourquoi il était inévitable.