Note au lecteur

"L'Histoire a décidé de mettre à votre disposition, sur son site internet, tout le contenu de ses archives du n°1 (mai 1978) au numéro 238 (décembre 1999). La rédaction demande votre indulgence pour les coquilles et autres erreurs dues à une numérisation qu'il nous faudra un peu de temps pour corriger complètement. Ce contenu est offert à nos fidèles abonnés identifiés. Pour les autres lecteurs, il est payant. Bonne lecture.
État d'avancement en mars 2014 : du n°219 au 238."

Comment la Savoie et Nice sont devenues françaises

1860 : en accord avec le roi piémontais Victor-Emmanuel II, Napoléon III récupère deux provinces perdues en 1814.

«R éjouissez-vous, serrez ces noeuds intimes,/ Toi qui descends pour nous du trône du Mont-Blanc,/ Et toi, reine toujours des Alpes maritimes,/ Qui sens battre ton coeur si près de notre flanc !/ C'est le jour où la France étend sur vous son aile,/ Un jour de saint transport, de fête solennelle/ Et d'un grand avenir l'heureux avant-coureur. » Nous sommes le 15 juin 1860 et le poète Joseph Barthélemy célèbre, dans cette ode lue au Théâtre-Français, l'annexion de la Savoie et du comté de Nice, jusque-là possessions piémontaises, à la France1. La veille, à Chambéry et à [...]

Pour lire la suite (statut: payant)

Pour accéder à un article payant, vous devez vous identifier et posséder un crédit d'articles :

Article verrouillé

Par Christian Sorrel