Note au lecteur

"L'Histoire a décidé de mettre à votre disposition, sur son site internet, tout le contenu de ses archives du n°1 (mai 1978) au numéro 238 (décembre 1999). La rédaction demande votre indulgence pour les coquilles et autres erreurs dues à une numérisation qu'il nous faudra un peu de temps pour corriger complètement. Ce contenu est offert à nos fidèles abonnés identifiés.

Bonne lecture.

Les crimes du communisme - Révélations sur le rapport Khrouchtchev

Présenté en URSS lors du XXe Congrès du PCUS, le 24 février 1956, le rapport Khrouchtchev sur les crimes de Staline a changé la face du communisme. Les archives de l'ex-URSS permettent aujourd'hui d'en reconstituer précisément l'élaboration. Et de retracer les débats et les manipulations auxquels il a donné lieu.

Le 14 février 1956 s'ouvre au Kremlin le XXe Congrès du PCUS. Les représentants de 55 "partis frères" ont fait le voyage ; 1 430 délégués représentant plus de 7 millions de communistes soviétiques sont présents.

Un bilan des changements intervenus depuis la mort de Staline et un débat sur les orientations à adopter sont devenus urgents : le congrès se réunit huit mois avant la date réglementaire. Il va marquer une rupture fondamentale dans l'histoire du communisme mondial, quand, le dernier jour, à huis clos et devant les seuls délégués soviétiques, Nikita Khrouchtchev donnera [...]

Pour lire la suite (statut: Abonnés uniquement)

L'intégralité de l'article est proposée aux abonnés du magazine papier.

Article verrouillé

  • Si vous êtes abonné, identifiez-vous en haut à droite de la page afin de profiter de cet avantage.
  • Votre numéro d'abonné doit être renseigné au niveau de votre profil.
  • Si vous n'êtes pas encore abonné, abonnez-vous sur www.sophiaboutique.fr
Par Nicolas Werth