Note au lecteur

"L'Histoire a décidé de mettre à votre disposition, sur son site internet, tout le contenu de ses archives du n°1 (mai 1978) au numéro 238 (décembre 1999). La rédaction demande votre indulgence pour les coquilles et autres erreurs dues à une numérisation qu'il nous faudra un peu de temps pour corriger complètement. Ce contenu est offert à nos fidèles abonnés identifiés.

Bonne lecture.

Beau et sexy, l'uniforme nazi ?

La sexualité à l'époque de Vichy : l'ouvrage de Patrick Buisson n'a pas convaincu Fabrice d'Almeida.

La Seconde Guerre mondiale aurait été une période sans pareil d'érotisation, un temps où la quête du plaisir l'aurait emporté sur toute autre considération et les historiens universitaires auraient été incapables de mesurer l'importance de la sexualité dans l'évolution des années 1939-1945. Telle est la fable que Patrick Buisson, directeur de la chaîne « histoire », sert à ses lecteurs dans son ouvrage 1940-1945, années érotiques. Vichy ou les infortunes de la vertu .

Pour parvenir à ce résultat, l'auteur feint d'ignorer la portée des travaux de Danièle [...]

Pour lire la suite (statut: Abonnés uniquement)

L'intégralité de l'article est proposée aux abonnés du magazine papier.

Article verrouillé

  • Si vous êtes abonné, identifiez-vous en haut à droite de la page afin de profiter de cet avantage.
  • Votre numéro d'abonné doit être renseigné au niveau de votre profil.
  • Si vous n'êtes pas encore abonné, abonnez-vous sur www.sophiaboutique.fr
Par Fabrice d'Almeida Professeur d'histoire contemporaine à l'université Paris-II-Panthéon-Assas