Note au lecteur

"L'Histoire a décidé de mettre à votre disposition, sur son site internet, tout le contenu de ses archives du n°1 (mai 1978) au numéro 238 (décembre 1999). La rédaction demande votre indulgence pour les coquilles et autres erreurs dues à une numérisation qu'il nous faudra un peu de temps pour corriger complètement. Ce contenu est offert à nos fidèles abonnés identifiés. Pour les autres lecteurs, il est payant. Bonne lecture.
État d'avancement en mars 2014 : du n°219 au 238."

Ces espions à la solde de l'Espagne

Aux XVIe et XVIIe siècles, la France était un véritable nid d'espions au service de l'Espagne ! Alain Hugon a enquêté sur ces informateurs - secrétaires, négociants, etc. - bien renseignés*.

La rivalité entre les monarchies française et espagnole a dominé les relations internationales aux XVIe et XVIIe siècles.

Cependant, l'affrontement entre les deux puissances ne fut qu'à de rares occasions en 1595-1598, par exemple « ouvert ». C'est dire si le rôle des ambassadeurs fut décisif : à partir de 1559 en effet, une représentation réciproque se trouva établie entre la France et l'Espagne.

Le roi d'Espagne Philippe II 1557-1598 nomma de fortes personnalités à ce poste stratégique : Perrenot de Chantonnay 1560-1564, Francès de Alava 1564-1571, Diego de Zuniga, Juan de [...]

Pour lire la suite (statut: payant)

Pour accéder à un article payant, vous devez vous identifier et posséder un crédit d'articles :

Article verrouillé

Par Joël Cornette