Le Directoire ou la république à bout de souffle

Le coup d'État de Brumaire fut l'aboutissement logique d'un régime républicain à bout de souffle. Un régime marqué par la corruption, l'effondrement des finances, la guerre à l'extérieur et, pour finir, l'illégalité permanente.

L'HISTOIRE : Les 18 et 19 brumaire an VIII, ou 9-10 novembre 1799, le Directoire s'effondre, quasiment sans violence. Comment en est-on arrivé à cette « autodestruction » du régime ?

ROGER DUPUY : Le Directoire est le produit d'un refus, le refus de la dictature robespierriste, à laquelle on a mis fin en Thermidor. Après la mort de Robespierre, en juillet 1794, on a détruit tous les rouages de cette dictature - Comité de salut public, Tribunal révolutionnaire, Club des jacobins, sans-culotterie, tout y est passé. A la place, on a fabriqué [...]

Pour lire la suite (statut: restreint)

L'intégralité de l'article ou dossier est proposée aux personnes connectées sur le site

Article verrouillé

Par Roger Dupuy