Note au lecteur

"L'Histoire a décidé de mettre à votre disposition, sur son site internet, tout le contenu de ses archives du n°1 (mai 1978) au numéro 238 (décembre 1999). La rédaction demande votre indulgence pour les coquilles et autres erreurs dues à une numérisation qu'il nous faudra un peu de temps pour corriger complètement. Ce contenu est offert à nos fidèles abonnés identifiés.

Bonne lecture.

La deuxième mort du capitaine Cook

L'explorateur James Cook découvre les îles Hawaii en 1779. Y est poignardé, puis découpé en morceaux... après avoir été accueilli comme un dieu ! Les Hawaiiens ont-ils vraiment confondu un capitaine anglais avec une divinité locale ? Sur fond de « politiquement correct », la controverse fait rage aux États-Unis.

C' est le 17 janvier 1779 que l'explorateur James Cook arrive dans la baie de Kealakekua, aux îles Hawaii. Les indigènes se pressent à la nage autour de ses bateaux. Le capitaine anglais débarque dans un climat d'euphorie. Un mois plus tard, James Cook est poignardé et découpé en morceaux par ceux-là même qui l'avaient reçu avec tant d'enthousiasme.

L'événement peut être interprété comme un épisode dramatique de l'expansion européenne. Il revêt néanmoins une dimension particulière : dans les récits qui en rendent compte, il est dit que Cook — comme de nombreux autres explorateurs — [...]

Pour lire la suite (statut: Abonnés uniquement)

L'intégralité de l'article est proposée aux abonnés du magazine papier.

Article verrouillé

  • Si vous êtes abonné, identifiez-vous en haut à droite de la page afin de profiter de cet avantage.
  • Votre numéro d'abonné doit être renseigné au niveau de votre profil.
  • Si vous n'êtes pas encore abonné, abonnez-vous sur www.sophiaboutique.fr
Par Philippe Jacquin