Note au lecteur

"L'Histoire a décidé de mettre à votre disposition, sur son site internet, tout le contenu de ses archives du n°1 (mai 1978) au numéro 238 (décembre 1999). La rédaction demande votre indulgence pour les coquilles et autres erreurs dues à une numérisation qu'il nous faudra un peu de temps pour corriger complètement. Ce contenu est offert à nos fidèles abonnés identifiés. Pour les autres lecteurs, il est payant. Bonne lecture.
État d'avancement en mars 2014 : du n°219 au 238."

Le « cheval d'or » de Charles VI

C'est le clou de l'exposition du Louvre sur les arts en 1400 : un objet en émail, or et pierres précieuses montrant le roi Charles VI agenouillé devant la Vierge. Son histoire est pleine de péripéties...

Certains visiteurs dédai­gnent son kitsch en­­combrant pour se ra­fraîchir le regard dans l'éclatante beauté des manuscrits enluminés. D'autres demeurent fascinés par cet amas d'or, de pierres précieuses et d'émail resplendissant. Trônant au centre de la rétrospective organisée par le musée du Louvre sur les arts au temps de Charles VI, cet objet connu sous le nom de Goldenes Rössl , le « cheval d'or », est assurément étrange1.

Comment le décrire ? D'abord, en reprenant les mots d'un ancien inventaire du trésor royal : « Notre Dame qui tient son [...]

Pour lire la suite (statut: payant)

Pour accéder à un article payant, vous devez vous identifier et posséder un crédit d'articles :

Article verrouillé

Par Patrick Boucheron, Yann Potin