Note au lecteur

"L'Histoire a décidé de mettre à votre disposition, sur son site internet, tout le contenu de ses archives du n°1 (mai 1978) au numéro 238 (décembre 1999). La rédaction demande votre indulgence pour les coquilles et autres erreurs dues à une numérisation qu'il nous faudra un peu de temps pour corriger complètement. Ce contenu est offert à nos fidèles abonnés identifiés. Pour les autres lecteurs, il est payant. Bonne lecture.
État d'avancement en mars 2014 : du n°219 au 238."

« Le terrorisme islamiste est né en Afghanistan »

Il y a vingt-cinq ans, le 24 décembre 1979, l'URSS envahissait l'Afghanistan. Un événement longtemps vu à travers le prisme de la guerre froide. Gilles Kepel nous dit ici que ce conflit a constitué la matrice du terrorisme islamiste contemporain*.

L'Histoire : Le 24 décembre 1979, l'Union soviétique entre en Afghanistan. Quelle est la raison de cette invasion ?

Gilles Kepel : Les Soviétiques, lorsqu'ils entrent en Afghanistan, veulent réaliser une sorte de « coup de Prague » centre-asiatique. C'est-à-dire permettre le maintien d'un pouvoir communiste par l'intervention de l'Armée rouge. A Kaboul, en 1978, un coup d'État a placé à la tête du pays un gouvernement procommuniste, qui a perdu le soutien de la population en raison de son intransigeance.

[...]

Pour lire la suite (statut: payant)

Pour accéder à un article payant, vous devez vous identifier et posséder un crédit d'articles :

Article verrouillé

Par Gilles Kepel