Collection - Spécial - Atlas

Cette section vous permet de retrouver toutes les Collections de L'Histoire depuis 1998, Spécial Histoire et l'Atlas des Amériques.

Note au lecteur

"L'Histoire a décidé de mettre à votre disposition, sur son site internet, tout le contenu de ses archives du n°1 (mai 1978) au numéro 238 (décembre 1999). La rédaction demande votre indulgence pour les coquilles et autres erreurs dues à une numérisation qu'il nous faudra un peu de temps pour corriger complètement. Ce contenu est offert à nos fidèles abonnés identifiés. Pour les autres lecteurs, il est payant. Bonne lecture.
État d'avancement en mars 2014 : du n°219 au 238."

Le grand dessein de Philippe II

Sans son père, Alexandre aurait-il pu conquérir un empire ? C'est Philippe, en effet, qui consolide le royaume, réorganise l'armée, noue de précieuses alliances, en un mot fait de la Macédoine l'indispensable base arrière de la conquête. Retour sur un roi d'envergure.

L'H. : Démosthène a imposé l'image de Philippe de Macédoine en impérialiste qui voulait soumettre les cités grecques : cette vision correspond-elle à ce que l'on sait de la réalité ?

M. B. H. : En réalité, ce sont les divisions des cités qui ont entraîné Philippe dans les affaires de la Grèce du Sud et notamment le coup de force des Phocidiens, en 356, qui déclenche la « guerre sacrée », troisième du nom. Il faut savoir qu'à Delphes, cité de Phocide, le sanctuaire d'Apollon était géré non par les seuls Phocidiens mais par un conseil des peuples l' [...]

Pour lire la suite (statut: payant)

Pour accéder à un article payant, vous devez vous identifier et posséder un crédit d'articles :

Article verrouillé

Par Miltiade Hatzopoulos