Collection - Spécial - Atlas

Cette section vous permet de retrouver toutes les Collections de L'Histoire depuis 1998, Spécial Histoire et l'Atlas des Amériques.

Note au lecteur

"L'Histoire a décidé de mettre à votre disposition, sur son site internet, tout le contenu de ses archives du n°1 (mai 1978) au numéro 238 (décembre 1999). La rédaction demande votre indulgence pour les coquilles et autres erreurs dues à une numérisation qu'il nous faudra un peu de temps pour corriger complètement. Ce contenu est offert à nos fidèles abonnés identifiés. Pour les autres lecteurs, il est payant. Bonne lecture.
État d'avancement en mars 2014 : du n°219 au 238."

Le corps d'un roi

On dit qu'il était grand, beau, doté d'une crinière léonine et qu'il sentait bon. C'est que le corps du roi est d'abord une construction politique. Les sources nous permettent aussi d'entrer dans son intimité.

La question du corps d'Alexandre se confond le plus souvent pour les historiens avec celle des portraits du souverain macédonien. Et cette problématique ne se réduit pas à une série de querelles entre spécialistes sur la qualité ou la datation de telle ou telle oeuvre. L'enjeu de cette réflexion est politique. Comme l'écrivait Claude Rolley, « c'est sous le règne d'Alexandre et à son incitation directe, que les statues du roi sont multipliées pour répandre l'image de son pouvoir et, de plus en plus au fur et à mesure de la conquête de l'Asie Mineure, de sa nature surhumaine ». [...]

Pour lire la suite (statut: payant)

Pour accéder à un article payant, vous devez vous identifier et posséder un crédit d'articles :

Article verrouillé

Par Hervé Duchêne