Collection - Spécial - Atlas

Cette section vous permet de retrouver toutes les Collections de L'Histoire depuis 1998, Spécial Histoire et l'Atlas des Amériques.

Note au lecteur

"L'Histoire a décidé de mettre à votre disposition, sur son site internet, tout le contenu de ses archives du n°1 (mai 1978) au numéro 238 (décembre 1999). La rédaction demande votre indulgence pour les coquilles et autres erreurs dues à une numérisation qu'il nous faudra un peu de temps pour corriger complètement. Ce contenu est offert à nos fidèles abonnés identifiés.

Bonne lecture.

Pourquoi se marier à l'église

La cérémonie du mariage à l'Église, passage obligé pour des générations d'époux, n'est pas aussi ancienne que le christianisme. Loin de là, puisqu'elle n'est devenue une pratique courante qu'au XIIIe siècle. C'est que jusqu'alors il n'allait pas de soi, pour les chrétiens, que le mariage dût être monogame, indissoluble et fondé sur le libre consentement de deux individus.

Le mariage chrétien n'est pas aussi ancien que le christianisme. C'est en fait une invention médiévale, et se marier à l'église n'est devenu pratique courante qu'au XIIIe siècle. Pendant plus d'un millénaire, pour un très grand nombre de chrétiens, il n'est pas allé de soi que le mariage dût être monogame, indissoluble et fondé sur le consentement réciproque de deux individus.

La doctrine de l'Église en la matière ne s'est élaborée que progressivement, et elle ne s'est pas imposée sans conflits. Mais c'est pourtant l'Église, seule institution partout présente dans l'Occident [...]

Pour lire la suite (statut: Abonnés uniquement)

L'intégralité de l'article est proposée aux abonnés du magazine papier.

Article verrouillé

  • Si vous êtes abonné, identifiez-vous en haut à droite de la page afin de profiter de cet avantage.
  • Votre numéro d'abonné doit être renseigné au niveau de votre profil.
  • Si vous n'êtes pas encore abonné, abonnez-vous sur www.sophiaboutique.fr
Par Michel Sot