Note au lecteur

"L'Histoire a décidé de mettre à votre disposition, sur son site internet, tout le contenu de ses archives du n°1 (mai 1978) au numéro 238 (décembre 1999). La rédaction demande votre indulgence pour les coquilles et autres erreurs dues à une numérisation qu'il nous faudra un peu de temps pour corriger complètement. Ce contenu est offert à nos fidèles abonnés identifiés.

Bonne lecture.

Une citoyenne engagée

Quelques années passées à enseigner en Chine peu de temps après la Révolution culturelle, la « découverte » de la mémoire du génocide en même temps que celle-ci s'installait dans la sphère publique, ou encore la Mission Mattéoli sur la spoliation des biens des Juifs de France à laquelle est participa... Le parcours d'enseignante, de chercheuse aujourd'hui au CNRS, de citoyenne engagée d'Annette Wieviorka croise quelques-uns des épisodes les plus saillants de l'histoire et de l'historiographie des dernières décennies. Son dialogue avec Séverine Nikel en reconstitue les débats et les moments forts. Mais c'est surtout un itinéraire singulier qui se dessine. Annette Wieviorka partage ses engouements, ses doutes, fait revivre ses figures tutélaires : Annie Kriegel, qui fut sa directrice de thèse ; ou Wolf Wieviorka, ce grand-père journaliste et écrivain yiddish à Paris, déporté et tué à Auschwitz.