Note au lecteur

"L'Histoire a décidé de mettre à votre disposition, sur son site internet, tout le contenu de ses archives du n°1 (mai 1978) au numéro 238 (décembre 1999). La rédaction demande votre indulgence pour les coquilles et autres erreurs dues à une numérisation qu'il nous faudra un peu de temps pour corriger complètement. Ce contenu est offert à nos fidèles abonnés identifiés.

Bonne lecture.

Cinquantenaire du Deuxième Sexe

Doté d’une préface émouvante de la fille adoptive de Simone de Beauvoir, ce volume présente 65 des 130 interventions entendues en janvier 1999 lors du colloque organisé à Paris pour le cinquantenaire du Deuxième Sexe . Le plus grand colloque, précise-t-on sur la jaquette, qui ait jamais eu lieu sur Beauvoir en France.

L’ensemble reflète la diversité des approches nécessaires pour aborder cette oeuvre pluridisciplinaire avant la lettre.

Des témoins d’époque Jeannette Colombel, Dominique Desanti, Françoise d’Eaubonne se souviennent de la sortie du livre en 1949. Des figures notoires du féminisme français Gisèle Halimi, Yvette Roudy apportent leur témoignage sur leur lutte commune et l’appui que Beauvoir leur a prêté. Danielle Sallenave montre l’actualité du Deuxième Sexe pour contrer le néo-biologisme ambiant. Des intellectuelles venant du monde entier insistent sur l’importance du livre dans la résistance contre la misogynie.

Ces actes se veulent aussi un manifeste contre la théorie américaine du Gender , pour laquelle on aurait souhaité plus de curiosité. Et était-il indispensable de charger les Fullbrook de la partie « philosophie », où ils persistent à dire que Sartre a recopié Beauvoir ? Gageons que l’auteur du Deuxième Sexe se serait volontiers passé de cette sorte de réhabilitation. Cet ouvrage demeure néanmoins un digne hommage à un livre phare dans l’histoire des femmes.

Par Christine Delphy, Sylvie Chaperon