Note au lecteur

"L'Histoire a décidé de mettre à votre disposition, sur son site internet, tout le contenu de ses archives du n°1 (mai 1978) au numéro 238 (décembre 1999). La rédaction demande votre indulgence pour les coquilles et autres erreurs dues à une numérisation qu'il nous faudra un peu de temps pour corriger complètement. Ce contenu est offert à nos fidèles abonnés identifiés.

Bonne lecture.

La culture ouvrière en Angleterre

Andy Capp, ce petit ouvrier de bande dessinée qui, la casquette éternellement rivée sur le crâne, partage son temps entre le pub et le foot, vous connaissez ? Eric John Hobsbawm, un des plus grands historiens de notre époque, montre combien cet être de papier témoigne d’une culture ouvrière longtemps vivace en Angleterre.

La culture ouvrière dans l’Angleterre du début du XXe siècle a une histoire, mais elle a peu d’archives. La classe ouvrière vivait alors dans un monde socialement, voire géographiquement, différent de celui des classes moyennes et supérieures. Disraëli parlait, dans les années 1840, de « deux nations » distinctes. Les témoignages littéraires ne manquent pas sur la « nation » bourgeoise et ils nous permettent de reconstituer de l’intérieur certains aspects de la culture et des m?urs de la bourgeoisie au XIXe siècle. Le mode de vie paysan [...]

Pour lire la suite (statut: Abonnés uniquement)

L'intégralité de l'article est proposée aux abonnés du magazine papier.

Article verrouillé

  • Si vous êtes abonné, identifiez-vous en haut à droite de la page afin de profiter de cet avantage.
  • Votre numéro d'abonné doit être renseigné au niveau de votre profil.
  • Si vous n'êtes pas encore abonné, abonnez-vous sur www.sophiaboutique.fr
Par Eric John Hobsbawm