Note au lecteur

"L'Histoire a décidé de mettre à votre disposition, sur son site internet, tout le contenu de ses archives du n°1 (mai 1978) au numéro 238 (décembre 1999). La rédaction demande votre indulgence pour les coquilles et autres erreurs dues à une numérisation qu'il nous faudra un peu de temps pour corriger complètement. Ce contenu est offert à nos fidèles abonnés identifiés. Pour les autres lecteurs, il est payant. Bonne lecture.
État d'avancement en mars 2014 : du n°219 au 238."

Quand Lyon s'appelait Lugdunum

À Lyon, l’architecture la plus moderne se met au service de la ville gallo-romaine. Enfouis au coeur de la colline de Fourvière, les souvenirs d’un passé prestigieux nous permettent de revivre les belles heures de la capitale des Gaules : « Lugdunum ».

Le voyageur qui aujourd’hui emprunte une des autoroutes confluant vers Lyon est averti par de grands panneaux des richesses archéologiques qu’il découvrira en s’arrêtant : un théâtre et un odéon, un musée archéologique, tandis qu’on lui rappelle que Lyon fut autrefois la « capitale des Gaules ».

Un site prédestiné

Le voyageur ne sera pas déçu par sa halte. Tous les monuments qu’il visitera le confirmeront dans son impression qu’en effet, Lyon était dans l’Antiquité une ville bénie des dieux et des [...]

Pour lire la suite (statut: payant)

Pour accéder à un article payant, vous devez vous identifier et posséder un crédit d'articles :

Article verrouillé

Par André Pelletier