Note au lecteur

"L'Histoire a décidé de mettre à votre disposition, sur son site internet, tout le contenu de ses archives du n°1 (mai 1978) au numéro 238 (décembre 1999). La rédaction demande votre indulgence pour les coquilles et autres erreurs dues à une numérisation qu'il nous faudra un peu de temps pour corriger complètement. Ce contenu est offert à nos fidèles abonnés identifiés.

Bonne lecture.

Bruges, 1127. On a tué le comte de Flandre

L'historien dispose de sources exceptionnelles pour comprendre ce qui s'est passé, ce 2 mars 1127, lorsque le comte de Flandre fut tué à Bruges. Récit d'un événement aux répercussions profondes.

Le 2 mars 1127, au matin du mercredi des Cendres, le comte de Flandre, Charles le Bon, qui priait dans la collégiale Saint-Donatien de Bruges, fut assassiné par les membres d'une conjuration organisée autour de la famille des Erembald. Sur cette affaire, nous disposons de sources narratives d'une qualité exceptionnelle qui, bien qu'orientées sur le meurtre et son châtiment, nous donnent, sur une société en pleine évolution, des informations irremplaçables.

Deux narrations, différentes par leur style et par leur point de vue, nous rapportent les faits. La première, la plus classique [...]

Pour lire la suite (statut: Abonnés uniquement)

L'intégralité de l'article est proposée aux abonnés du magazine papier.

Article verrouillé

  • Si vous êtes abonné, identifiez-vous en haut à droite de la page afin de profiter de cet avantage.
  • Votre numéro d'abonné doit être renseigné au niveau de votre profil.
  • Si vous n'êtes pas encore abonné, abonnez-vous sur www.sophiaboutique.fr
Par Laurent Feller