Note au lecteur

"L'Histoire a décidé de mettre à votre disposition, sur son site internet, tout le contenu de ses archives du n°1 (mai 1978) au numéro 238 (décembre 1999). La rédaction demande votre indulgence pour les coquilles et autres erreurs dues à une numérisation qu'il nous faudra un peu de temps pour corriger complètement. Ce contenu est offert à nos fidèles abonnés identifiés. Pour les autres lecteurs, il est payant. Bonne lecture.
État d'avancement en mars 2014 : du n°219 au 238."

Sports de combat

«Le sport est-il la guerre poursuivie par d'autres moyens ? » se demande Luc Robène université Rennes-II, en ouverture d'un dossier consacré aux rapports troubles entre le sport et la guerre. A voir la foule dans les tribunes ou la tension médiatique à l'approche d'une compétition, la question est légitime. Toujours est-il que le sport est né de la guerre le football en France au sortir de 14-18 et que les premières disciplines, comme l'escrime, font appel à une culture de l'affrontement. Le nazisme a su exploiter cette dimension. Mais le sport n'est-il pas aussi une propédeutique de la [...]

Pour lire la suite (statut: payant)

Pour accéder à un article payant, vous devez vous identifier et posséder un crédit d'articles :

Article verrouillé

Par Daniel Bermond