Cette rubrique présente les articles approfondis de L'Histoire. Une richesse pour les historiens...

Note au lecteur

"L'Histoire a décidé de mettre à votre disposition, sur son site internet, tout le contenu de ses archives du n°1 (mai 1978) au numéro 238 (décembre 1999). La rédaction demande votre indulgence pour les coquilles et autres erreurs dues à une numérisation qu'il nous faudra un peu de temps pour corriger complètement. Ce contenu est offert à nos fidèles abonnés identifiés.

Bonne lecture.

Lumières du Moyen Age

Le monde médiéval était-il aussi sombre que l'on croit ? Des flammes des cierges aux vitraux colorés des cathédrales, les églises étaient de véritables foyers de lumière. Lumière qui était le signe visible de la présence divine.

L'opposition fondamentale entre la lumière, assimilée à la vie, et les ténèbres, identifiées à l'engourdissement et à la mort, a été transposée dans le domaine culturel. Les lumières sont associées à la connaissance et les ténèbres à l'ignorance. Ainsi on a longtemps opposé le siècle des Lumières à la période de l'histoire européenne qu'il est convenu d'appeler le Moyen Age, marquée, depuis la Renaissance, d'une connotation négative. L'image des « ténèbres médiévales » a en effet pris forme à la fin du XVe et au XVIe siècle à l'occasion des polémiques des humanistes à l'encontre de la [...]

Pour lire la suite (statut: Abonnés uniquement)

L'intégralité de l'article est proposée aux abonnés du magazine papier.

Article verrouillé

  • Si vous êtes abonné, identifiez-vous en haut à droite de la page afin de profiter de cet avantage.
  • Votre numéro d'abonné doit être renseigné au niveau de votre profil.
  • Si vous n'êtes pas encore abonné, abonnez-vous sur www.sophiaboutique.fr
Par André Vauchez